Hintergrundbild - Image du fond - Immagine di sfondo

Nouvelles

03/11/2016 16:37 |
Aimer, c'est parfois aussi éteindre son portable...

Auteur : IC/FJS


Ce sont parfois les petits gestes de la vie quotidienne qui font les plus grandes expériences de l'art d'aimer. Témoignage d'une relation qui s'est nouée dans un train, autour de la demande d'une passagère d'éteindre un portable...

« Dans le train, alors que je m’apprêtais à lire tranquillement un texte méditatif sur mon téléphone portable, je fus surprise par la réaction d’une passagère qui me demanda préoccupée :   « Avez-vous réellement besoin de votre portable ? ». Etonnée, je pensais qu’elle voulait téléphoner et m’apprêtais à lui prêter mon appareil, ce qu’elle refusa en m’expliquant les effets négatifs des ondes électroniques sur le cerveau. Vu qu’il s’agissait de recommandations pour personnes cyberdépendantes - ce qui n’est pas mon cas – je commençais à m’impatienter un peu en pensant: « Elle pourrait changer de place ! ».

 Toutefois, en constatant qu’il lui serait difficile de trouver un endroit sans cellulaires allumés dans les parages, je pensais tout à coup à la « Parole de Vie » sur le thème de « Pardonnez !  », que je m’étais donnée à vivre durant ce dernier  mois. Lui souriant, j’éteignais mon portable.  Un peu époustouflée du perfectionnisme de ma voisine qui après m’avoir remercié, sortait de son sac un appareil pour mesurer les ondes , j’essayai de garder mon calme en me plongeant dans un texte d’un magazine scientifique.

 Ce fut lorsque nous nous sommes rendues compte que nous descendions dans la même ville, que la passagère qui s’était senti comprise, s’approcha de moi avec un sourire si rayonnant de gratitude, que j’en fus profondément touchée. Moi qui voulait méditer sur Jésus, voilà qu’Il  venait à moi. C’est une chose de lire une méditation, mais une autre de la vivre !